Les Iles grecques du dodécanèse !

Les Iles grecques du dodécanèse !
5 (100%) 1 vote

Nous partons aujourd’hui pour visiter Rhodes. Avec son climat méditerranéen et son cadre enchanteur, vous passerez certainement de belles vacances à deux.

Rhodes est la plus grande île de l’archipel grec du Dodécanèse. Elle est bordée par la mer Egée et par la mer Méditerranée. C’est l’île la plus visitée de cet archipel. Elle est réputée pour ses stations balnéaires, ses ruines et les vestiges de la présence des chevaliers de l’ordre de Saint-Jean lors des croisades.

La ville de Rhodes est pourvue d’une vieille ville avec la rue médiévale des Chevaliers et le Palais des grands maîtres qui ressemble à un château. Pensez à enfiler des baskets pour déambuler agréablement dans les ruelles. Vous tomberez sur des petites places fleuries avec des fontaines très typiques.

Le colosse de Rhodes, l’une des sept merveilles du monde, est une énorme statue d’Apollon en airain traditionnellement située à l’entrée du port de la ville de Rhodes. Mais il vous faudra faire travailler votre imagination car la ville de Rhodes a subi de nombreux séismes au cours de son histoire et le plus célèbre tremblement de terre a renversé le colosse. Il est bien représenté dans les boutiques de souvenirs ? Vous pouvez donc vous le représenter.

Il est très agréable de se promener sur l’île entre les petits villages plein de charme et les stations balnéaires aux attraits irrésistibles. Les maisons sont aux couleurs du sud blanc, ocre, bleu… L’intérieur de l’île est montagneux et peu habité mais couvert de forêts de pins et de cyprès. Sur les terres cultivées vous verrez des agrumes, des vignes, des légumes et des olives entre autres.

Vous trouverez des boutiques spécialisées dans la vente d’éponges. L’île est connue pour sa pêche. N’oubliez pas d’en rapporter une pour profiter à votre retour des odeurs marines…sous la douche avec votre moitié.

Et pour finir, il ne faut pas oublier cette mer d’un bleu exceptionnel qu’on ne peut pas s’empêcher de regarder à l’infini.

Partagez cet article :
Facebook Twitter Pinterest Email
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *